Décret n° 2021-76 du 27 janvier 2021 modifiant les décrets n° 2020-1262 du 16 octobre 2020 et n° 2020-1310 du 29 octobre 2020 prescrivant les mesures générales nécessaires pour faire face à l'épidémie de covid-19 dans le cadre de l'état d'urgence sanitaire. En savoir plus

La réglementation autour des masques en tissu industriel se renforce compte-tenu des différents variants du COVID-19 connus à ce jour.
Désormais, seuls les masques pouvant filtrer au minimum 90% des particules de trois microns sont autorisés (contre 70% auparavant).
Voici la liste des propriétés obligatoires d'un masque en tissu industriel autorisé :

Masque de catégorie 1 (mention UNS1 sur l'emballage) ;
Couvrir le visage du nez au menton, sans couture sagittale (couture sur le masque du nez au menton dans le sens de la hauteur) ;
Etre respirable pour être porté 4 heures ;
Pouvoir supporter 5 lavages sans que ses propriétés ne de dégradent ;

Seuls les masques certifiés et présentant ces différentes propriétés sont considérés comme "masque de protection".
Le port du masque chirurgical en matière plastique soumis à la norme EN 14683 est à privilégier (face bleu vers l'extérieur).

Infographie "Le Monde" source AFNOR
Cet article a-t-il répondu à vos questions ?
Annuler
Merci !